Mes premières impressions sur la Wii U

Publié le par Kem

Oui... On a craqué... Je l'avoue.

Au départ, on devait attendre la sortie d'un génialissime Zelda ou une suite rocambolesque de Mario Galaxy. Mais nous sommes faibles. En allant faire nos courses à Leclerc, on a vu un pack Zombi U tout seul à côté des autres PS3 et 360 présents en nombre. Nous ne pouvions donc pas résister (seule ma CB aurait pu dire NON !, mais pas celle de mon mari). C'est ce qu'on appelle de l'achat purement compulsif.

Et nous voilà donc de retour à la maison. On pose le pack sur le canapé, on installe tout le tintouin, on configure le net et commence le long téléchargement de la mise à jour pendant le repas. Il aura fallu pas loin de 2h (oui on habite au fin fond de la cambrousse, on assume!). Malheureusement, quand enfin on a pu mettre un jeu dans la console, la petite venait de finir sa sieste, la galette de Zombi U est donc restée dans sa boite jusqu'au coucher du soleil. Ce fut donc place nette pour Super Mario bros U.

Gobage de la galette. On en prend pleins les yeux à l'écran et sur le gamepad. Malgré mon 82cm, je me laisse vite tenter par le jeu directement en regardant la manette et cela arrange fortement mon mari qui zappe donc sur le foot. Le gamepad se prend bien en main malgré son immensité (je le voyais plus petit que ça). Il est assez léger. L'écran est tactil.

Hop le match se termine, mon mari veut jouer avec moi. Surprise, en mode multijoueur, le gamepad ne peut servir qu'à un mode spécial pour aider les autres joueurs et il faut donc ressortir les manettes wii du placard (spécialité Nintendo c'est bien connu).

Sans faire un test complet de Super Mario Bros U, je dirais que malgré le fait qu'il soit très fortement agrémenté de la sauce "vu et revu", on prend toujours autant de plaisir à parcourir les mondes afin de sauver notre bonne vieille Peach.

L'heure du coucher de la petite arrive. Hop, on peut enfin éteindre les lumières pour s'immerger dans un London remplit de vilains zombis. Si graphiquement c'est pas le top, j'ai bien envie de dire qu'on s'en bat le steak ! car l'ambiance pétocharde est bien au rendez-vous! Je galère au départ pour contrôler mon personnage à l'aide des 2 sticks directionnels. Merde j'entends un zombi qui vient, je le voie, il me fonce dessus. Je vise, je tire... p'tain j'ai plus de cartouche (6 cartouches dans le flingue c'est peu), je veux ma batte, je la sélectionne sur le gamepad, le zombi me saute dessus, c'est la fin... Argh !

Bon allez, pas grave, je me retrouve dans la peau d'un autre survivant. Pour récupérer du matos, je dois aller dézinguer mon ancien moi...

Si Super Mario Bros U ne m'a pas plus marqué que ça, j'ai par contre été agréablement surprise par Zombi U, non pas pour le jeu, mais pour l'expérience vidéoludique qu'il m'a apporté. Le fait que le gamepad affiche cartes, inventaires... indépendament de l'écran de télé apporte une immersion immédiate et intense. On peut même scanner les environs en faisant les gestes chez soi. C'est peut être pas une révolution, mais moi ça m'a bien plu ! (et c'est bien là le principal).

Mes premières impressions sur la Wii U

Commenter cet article