Test : SPIKE sur vectrex

Publié le par Kem

SPIKE

Développer par : GCE

Support : Vectrex

Sortie : 1983

Test : SPIKE sur vectrex

Après quelques mois où je n’eus pas beaucoup le temps de jouer, voici enfin arrivées les vacances tant attendues. Par un chaud après-midi d'été, je commençais par allumer mon précieux ventilo avant de parcourir furtivement les rangées de jeux jonchant ma gameroom. Pour reprendre en douceur, je choisis un jeu vectrex : Spike, attirée par le macaron sur la boite qui dit "Spike parle ! " YOUHOU!!

Il faut quand même se remettre dans le contexte, pour un jeu sorti en 1983, c'est une prouesse technique. Le jeu en vaut-il la chandelle?

Molly, notre charmante et innocente héroïne, a été kidnappée par le méchant Spud ! On peut l'entendre appeler au secours, crier "Eek ! Help, Spike !" tandis que Spud l'entraîne de force avec lui. Dès que Spike ouvre d'un coup de pied la porte qui mène au repère de l'infâme Spud et se met à crier "Oh, non ! Molly", l'espace de jeu apparaît sur l'écran. Spike met le pied sur la première planche d'échafaudage... et c'est ensuite à vous de le contrôler!

extraits de la notice

Test : SPIKE sur vectrex

A l'écran, il a 3 plateformes (les échafaudages). Le but est de récupérer la clé qui est posée sur l'une d'elle pour délivrer votre dulcinée. Pour atteindre les plateformes supérieures, vous devez emprunter des échelles. Votre progression sera ralentie par des ennemis. Une fois votre objectif atteint, les réjouissances seront de courtes durées puisque Molly est de nouveau kidnappée.

Au niveau des contrôles, le joystick sert à faire avancer ou reculer votre personnage sur la plateforme. Le premier bouton sert à déplacer aléatoirement l'échelle présente à l'écran afin de pouvoir progresser dans votre quête. Le second et le troisième boutons servent à donner des coups de pieds à vos ennemis à gauche ou à droite. Enfin, le dernier bouton permet à votre personnage de sauter pour atteindre une autre plateforme située au même niveau.

Le déroulement du jeu n'est pas sans rappeler l'indétrônable Donkey Kong, mais Spike se veut innovant en proposant un jeu en 3D (effet de relief). Pour ce qui est du macaron sur la boite, il est vrai que les voix digitalisées sont bluffantes pour l'époque. Mais ça n'apporte rien du tout au jeu, c'est plus anecdotique qu'autre chose.

Le but du jeu est donc d'obtenir le plus grand score puisque le niveau se répète indéfiniment. On obtient des points en donnant des coups de pieds aux ennemis, en trouvant la clé du cachot et en ouvrant se dernier. On gagne une vie supplémentaire tous les 10000 points.

De la part du studio CGE qui a aussi développé Space Wars ou encore Fortress of Nazord, on aurait pu s'attendre à mieux. Je dirais que le jeu n'est ni bon ni mauvais. C'est un pur jeu de scoring à réserver aux amateurs du genre.

Il est à noter que plusieurs homebrews dont le héros est Spike ont vu le jour (Spike Hoppin', Spike's Water Balloons et beaucoup d'autres...)

Publié dans Test vectrex

Commenter cet article